Posts com Tag ‘poétique’

Roman Jakobson (1896-1982). Essais de linguistique générale : aux sources du structuralisme.

par Karine Philippe, Sciences Humaines.

Au plus proche des avant-gardes de son temps, Roman Jakobson est une des figures de proue de la linguistique structurale. De Moscou à Prague puis New York, il laisse dans son sillage une oeuvre aussi influente qu’éclectique.

Roman Jakobson, Le « globe-trotter » du structuralisme

Né en 1896 à Moscou, Roman Jakobson se passionne très tôt pour l’étude des formes linguistiques et poétiques. Proche des poètes futuristes, il participe à la fondation du Cercle linguistique de Moscou en 1915. En 1920, il s’installe en Tchécoslovaquie, découvre les théories linguistiques de Ferdinand de Saussure, précurseur du structuralisme. Avec Nicolaï Troubetzkoï, il fonde le Cercle linguistique de Prague (1926), où ils vont donner naissance à la phonologie. En 1939, il se réfugie à Copenhague, puis s’installe aux Etats-Unis où, en 1942, il rencontre Claude Lévi-Strauss et lui fait découvrir la linguistique structurale. Celui-ci en adaptera les principes à l’anthropologie, initiant ainsi la vague structuraliste qui culminera dans les années 60. R. Jakobson enseigne ensuite à l’université de Columbia (1946-1949), puis à Harvard (1949-1967). A partir de 1957, il enseigne également au MIT (Massachussets Institute of Technology), où ses théories marqueront de nombreux étudiants, parmi lesquels Noam Chomsky et Morris Halle, fondateurs de la grammaire générative. « Véritable globe-trotter du structuralisme » (François Dosse), R. Jakobson laisse une oeuvre aussi influente qu’éclectique, jalonnée d’une multitude d’articles dont certains sont rassemblés dans les Essais de linguistique générale.

Pour découvrir la réponse à la question du titre, accédez le lien: http://www.scienceshumaines.com/roman-jakobson-1896-1982-essais-de-linguistique-generale-aux-sources-du-structuralisme_fr_4522.html
Anúncios